Les techniques pour faire indexer son site sur Google

Rédigé par Corine Dans : Stratégie & Technique
Étant le plus utilisé au monde, le moteur de recherche de Google indexe chaque année, des milliards de sites. En fait, l’indexation est nécessaire pour assurer la visibilité d’un site sur ce moteur de recherche. Ainsi, découvrez nos techniques afin de faire indexer son site rapidement sur Google.

Installer la Google Search Console

Google Search Console est un service offert gratuitement par Google pour maintenir la visibilité d’un site dans ses résultats de recherche. En passant, s’adresser à une agence experte en référencement SEO reste une alternative de choix pour positionner son site dans les premières positions. Effectivement, pour apparaître sur Google, il n’est pas obligatoire de s’inscrire à la Google Search Console. Mais, en s’inscrivant, il sera facile de mieux comprendre comment s’affiche son site sur Google. Mettre en place une propriété sur la Google Search Console permet de vérifier que Googlebot est bien en mesure d’indexer ses contenus. En pratique, pour que Google puisse indexer son site, il faut l’envoyer tout d’abord une requête par le biais du formulaire en donnant l’URL de son site. Pour s’assurer que tout va bien, il convient de faire un petit tour dans la section robots.txt. Après, se rendre sur le webmaster tools dans la section “index Google”. Cela fait, il ne reste plus qu’à demander à Google d’aller explorer ses contenus.

Obtenir des backlinks de qualité

Il est tout à fait possible d’indexer plus rapidement son site via des backlinks. Très utilisé dans le domaine du référencement naturel, le terme backlinks désigne un lien hypertexte à l’intérieur d’un contenu qui pointe vers un autre site ou un autre domaine. Mais quel est le rapport entre l’indexation d’un site et les backlinks ? À titre de rappel, une indexation consiste à explorer un site de fond en comble de manière à assurer que chaque lien est passé au crible. Ainsi, créez un lien issu d’un site externe déjà indexé vers son propre site. Ceci implique que le premier site est déjà indexé et bénéficie d’un rafraîchissement régulier. Du coup, dès que les robots de Google tomberont sur le lien, ils iront directement sur le site et vont l’explorer en passant au crible chacun de ses liens. C'est de cette manière qu’un site sera indexé. Par contre, cette méthode s’avère plus rapide, mais elle dépend toujours de la fréquence de rafraîchissement du site.

D’autres techniques d’indexation d’un site

Afin d'indexer son site sur Google, la publication régulière des nouveaux contenus reste un moyen très efficace. Car les “spiders” de Google viennent mettre à jour leurs bases de données après une première visite. C'est-à-dire que si au bout de quelques visites, ils ne remarquent aucun nouveau contenu, ils arrêtent tout simplement de venir. En d’autres termes, à la longue, le site en question va perdre l’indexation Google dont il bénéficiait. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de publier fréquemment de nouveaux articles sur son site. Parce qu'au fur et à mesure que les spiders ont des contenus nouvellement publiés, ils rapprocheront de suite leurs visites. À cet effet, le site pourra être indexé plus rapidement. À part cela, en ce qui concerne l’indexation d’un site sur Google, quelques conditions sont à remplir au préalable. En principe, il faut avoir au moins 3 pages sur son site avec 400 mots au minimum sur chaque page. Puis, le site doit avoir existé depuis 2 à 4 semaines minimum.

Comment réussir la réalisation de son audit SEO ?

Rédigé par Corine Dans : Stratégie & Technique
La réalisation d’un audit SEO est une étape cruciale dans le référencement naturel d’un site web. Le but est de comprendre les points fiables de votre site pour pouvoir apporter une amélioration sur sa visibilité. En réalisant un audit, vous optimisez également le référencement naturel. Voici un guide qui pourrait vous aider à réaliser votre audit SEO.

Lire la suite

Référencement naturel : comment créer un contenu de qualité ?

Rédigé par Corine Dans : Stratégie & Technique
En référencement naturel, la création d’un contenu de qualité est un enjeu majeur. En effet, si vous négligez ce point, alors il ne faut pas s’attendre à ce que des visiteurs consultent votre site. Voici donc quelques conseils pour produire un contenu qualitatif qui est susceptible de plaire à Google et aux internautes.

Choisir un titre accrocheur

Pour créer un contenu de qualité, la première chose à faire est de choisir un bon titre qui suscite vraiment l’intérêt des internautes. D’abord, un titre accrocheur doit associer originalité et concision. Ensuite, il doit répondre à une problématique réelle. Selon des études, il doit être assez court, car la plupart des utilisateurs d’Internet sont moins enclins à cliquer sur un titre long. Ainsi, il est conseillé de se limiter à une dizaine de mots. Enfin, il doit contenir le mot-clé principal de la requête. Étant donné que le titre est le premier élément qui apparaîtra sur Google, il est nécessaire qu’il soit bien soigné afin d’inciter les internautes à cliquer dessus.

Rédiger un contenu à forte valeur ajoutée

En référencement naturel, il y a une notion très importante qui s’appelle le taux de rebond. Il s’agit du taux de visite d’un site Web et du nombre de visiteurs qui le quitte après avoir consulté une seule page. Si le taux de rebond d’un site est élevé, alors cela signifie pour Google que son contenu n’est pas intéressant aux yeux des internautes. Notons que les moteurs de recherche accordent vraiment de l’importance aux comportements de ces derniers. Pour réduire votre taux de rebond, il serait judicieux de produire un contenu à forte valeur ajoutée. Concrètement, optez pour des sujets qui en valent vraiment la peine d’être décortiqués. Par exemple, vous pouvez écrire des articles qui portent sur le marketing digital, car c’est aujourd’hui un sujet qui cartonne énormément et tout le monde en parle.

Utilisez des phrases courtes

Non seulement le titre de l’article doit être court, mais ses phrases doivent aussi être moins longues. Selon toujours des études, les internautes apprécient les phrases simples, courtes, mais qui ont du sens. Par ailleurs, il faudrait penser à aérer les paragraphes, car il est vraiment désagréable de lire les gros pavés de textes. Certains rédacteurs vous diront qu’un paragraphe doit avoir au moins 170 mots, mais en fait il n’y a pas de règle générale là-dessus. Mettez-vous simplement à la place des lecteurs et devinez quelle est la longueur qui leur conviendrait. En outre, privilégiez la voix active, car cela améliorera la lisibilité de vos textes.